Chine

Comment réussir son premier voyage en Chine en 3 points ?

La Chine a toujours été une destination à part, de par son éloignement, son histoire, sa cuisine et sa culture. C’est également un pays que beaucoup connaissent mal, ou bien en ont une idée qui est éloignée de la réalité. Un premier voyage en Chine est toujours une source d’inquiétude, surtout pour ceux qui font le choix de partir en indépendant et pas via une agence de voyage. Voici donc 3 conseils à suivre pour réussir ce périple dans l’empire du milieu.

Préparez-vous à avoir l’esprit ouvert, après le choc vient la fascination

La Chine est éloignée de la France, aussi bien géographiquement que culturellement. Et pour ceux qui posent pour la première fois les pieds dans le pays, c’est souvent un choc culturel. Les Chinois peuvent tantôt être discrets et difficiles à cerner, tantôt ils peuvent être démonstratifs à l’excès. La notion de retenue n’est pas la même, mais ce n’est qu’une des différences culturelles.

Ne jugez pas trop vite, et surtout ne faites pas continuellement la comparaison avec ce qu’il y a dans votre pays et en Chine. Il faut plutôt regarder l’ensemble, et progressivement réaliser qu’une certaine harmonie s’en dégage.

Selon le site Chine365 : « lorsque l’on a déjà passé du temps en Chine, on se rend compte que ce n’est pas bizarre, c’est juste différent ».

Le second choc est aussi de réaliser que l’image que l’on a de la Chine est souvent à l’opposé de la réalité. Les villes sont hyper modernes, organisées et propres, les gens sont aimables et toujours prêts à rendre service. Les transports en commun sont rapides, ponctuels et d’une incroyable efficacité. La soi-disant oppression du gouvernement n’est absolument pas présente.

Après le choc, vient la fascination de découvrir un pays avec un modèle de société différent, mais qui semble tout aussi valable que celui que vous avez l’habitude de côtoyer au quotidien. Au bout de quelques jours, ceux qui font l’effort d’ouvrir leurs yeux, de comprendre et accepter la différence, découvrent une culture riche et extraordinaire qui mélange admirablement tradition et modernité.

Vous allez utiliser votre Smartphone tout le temps

La Chine, et plus particulièrement les grandes villes, sont hyper connectées. Tous les Chinois ont les yeux sur leur smartphone, et ils l’utilisent tout le temps : prendre les transports, acheter à manger, louer un vélo, et surtout payer. L’argent liquide a quasiment disparu des grandes villes, et tout le monde pays directement avec son smartphone.

Les cartes bancaires n’ont jamais vraiment réussi à s’imposer au sein de la population chinoise. Les deux applications AliPay et WechatPay ont transformé la Chine en une société sans argent liquide, vraiment… Il n’est pas rare qu’un petit commerçant ou restaurant refuse d’être payé en espèces, à moins que vous n’ayez l’appoint. Tout simplement parce qu’il n’aura pas de quoi vous rendre la monnaie.

Donc, prévoyez d’installer WeChat et Alipay sur votre smartphone pour ne pas être pris au dépourvu.

Mais encore faut-il que vous ayez accès à Internet ! Oubliez les spots wifi gratuits (qui tentent d’ailleurs à disparaître) ou bien l’itinérance de votre forfait national (qui vous coûtera les yeux de la tête). Le plus simple est d’installer une carte SIM chinoise dans votre smartphone. Elles s’achètent dans des boutiques spécialisées (l’équivalent des boutiques opérateurs que vous connaissez), et il y en a même dans les halls d’arrivée des aéroports internationaux.

La seule condition pour utiliser une carte SIM chinoise est d’avoir un téléphone pas trop vieux, et surtout qu’il ne soit pas bloqué auprès de votre opérateur national. Car dans ce cas, vous ne pourrez pas utiliser une autre carte SIM.

Enfin, de nombreux sites et applications qui sont votre quotidien ne seront pas accessibles en Chine, à cause du grand firewall qui bloque, entre autres, Facebook , Google, Youtube, Instagram, WhatsApp, etc. La solution est d’utiliser un VPN, que vous installez sur tous les devices que vous emmenez avec vous (smartphone, tablette, ordinateur portable).

Il est par contre important d’installer, et de savoir utiliser ce VPN, AVANT de partir. Car une fois arrivés en Chine, vous ne pourrez plus télécharger ces applications, et ce sera alors beaucoup plus compliqué de les installer.

Apprenez quelques mots de mandarin

La barrière de la langue est certainement la principale crainte de ceux qui se rendent en Chine. Comment arriver à communiquer et à lire ces caractères qui ne semblent avoir aucun sens ? Cette crainte et légitime, mais de nombreux voyageurs arrivent dans l’empire du milieu sans connaître un mot de Chinois, et arrivent pourtant à se débrouiller.

En revanche, apprendre quelques mots de mandarin vous ouvrira les portes d’un tout autre voyage.

Lorsque l’on part découvrir un pays, de surcroit sans passer par une agence spécialisée qui va vous organiser le séjour et vous tenir la main, il n’y a rien de mieux que d’aller au contact direct de la population locale. Échanger quelques mots crée immédiatement un premier lien qui peut vous mener vers une petite aventure au sein du voyage.

Lorsque les Chinois découvrent que vous connaissez quelques mots, il y a tout d’abord la surprise, puis le respect. Vous avez fait l’effort d’apprendre leur langue et ainsi une partie de leur culture. Ils n’hésiteront pas à vous en apprendre plus.

Le but n’est pas non plus d’être bilingue, surtout si ce sera votre unique voyage en Chine (bien que cela puisse vous donner envie d’y retourner). Idéalement, il faut connaître les principales formules de politesse (bonjour, merci, au revoir), savoir demander son chemin, savoir dire qui vous êtes et d’où vous venez, etc.

Pour faire une comparaison, il vous faut le vocabulaire d’un enfant de 5 ans. C’est limité, mais vous verrez que c’est déjà beaucoup !

Cliquez pour évaluer cet article!
[Total: 2 Moyenne: 5]