Vous comptez vous rendre aux Etats-Unis pour visiter l’une des villes les plus prisées au monde ? On vous comprend, qui ne s’est jamais surpris à rêver de faire un tour dans le fameux quartier bobo de Brooklyn, de marcher dans le gigantisime Central Park ou d’aller manger un morceau dans l’un des plus grands quartiers asiatiques au monde, Chinatown ! Mais New-York est une destination chère, que l’on pense au billet d’avion, à l’hébergement ou même à la restauration. Heureusement, plusieurs astuces peuvent vous permettre de faire de sacrées économies pour profiter pleinement de votre séjour à New-York, sans pour autant vous ruiner !

Avant le départ

Le billet d’avion France-New-York

Le billet d’avion va représenter une bonne partie de votre budget total, aussi il est vivement conseillé de commencer par cet aspect pour économiser sur votre voyage. Pour ce faire, prenez-le à l’avance (au moins 2 mois avant votre date de départ) et prévoyez votre voyage à une période la moins touristique possible ; même si New-York reste touristique tout au long de l’année, certaines périodes sont à privilégier pour payer le moins cher possible, notamment en mai ou encore en septembre/octobre. Si vous avez le temps n’hésitez pas non plus à prendre un vol avec deux ou trois escales car cela fera baisser de façon importante le prix de votre billet. Pour trouver le meilleures offres en la matière, rien de tel que d’arpenter les comparateurs de vols en ligne !

Une deuxième carte bancaire sans frais

Les Etats-Unis sont une destination « facile » pour les routards français étant donné qu’il s’agit d’un pays développé qui vous permet de trouver des distributeurs un peu partout, notamment dans une ville comme New-York. Malgré tout, vous risquez de débourser beaucoup d’argent en frais bancaires, c’est à dire dans les frais liés à vos achats et retraits sur place. New-York étant situé hors zone euro, vous serez facturé par votre banque à chacun de vos retraits et paiements. Pour limiter ces frais, il peut être judicieux d’utiliser une nouvelle carte bancaire spécialement pour votre voyage, ou alors carrément de changer de banque. Le mieux étant de souscrire un compte bancaire en ligne qui vous fournira une carte bancaire gratuite – une carte Premier ou Mastercard de préférence pour bénéficier de divers avantages pour vos voyage. Ainsi, une fois sur place, vous pourrez payer avec votre seconde carte, en profitant de frais réduits de plus de moitié, tout en ayant une deuxième carte (votre carte principale) en cas de pépin (vol, perte…).

Une fois sur place

Économiser sur le logement

Le logement représentera une autre part conséquente du budget total de vos vacances à New-York, les hôtels coûtant généralement chers dans la ville. Pour limiter vos dépenses en hébergements, vous avez plusieurs options alternatives très intéressantes : vous pouvez tout d’abord dormir chez l’habitant de façon gratuite, par exemple grâce au service couchsurfing, ou encore réserver un lit dans un appartement ou une maison avec l’aide de Airbnb, ce qui vous permettra de payer jusqu’à 10 fois moins cher que dans un hôtel. Le camping est également une autre solution, même pour un voyage à New York, à condition de visiter la ville aux beaux jours. Il existe également d’autres solutions d’hébergement plus atypiques qui peuvent se révéler dans certains cas pertinentes telles que le fait de dormir dans des édifices religieux ou encore dans les transports en commun si vous comptez parcourir une longue distance en bus ou en train entre deux villes.

Il n’y a pas de petites économies

Pour terminer, voici tout un tas d’idées supplémentaires pour faire baisser la note de votre futur périple à New-York :
Déplacez-vous en métro avec une carte hebdomadaire à 30 dollars (les bus et les vélos sont également intéressants financièrement).

Piques-niquez ou mangez sur le pouce tous les jours. Les adresses ne manquent pas : pizzerias, burgers… Un repas de la sorte vous coûtera seulement quelques dollars.

Faites des attractions gratuites : assister à une messe Gospel dans le quartier de Harlem, se rendre à la statue de la liberté, Visiter les musées gratuitement (de nombreux musées proposent une entrée gratuite un jour dans la semaine), marcher dans Central Park…