La Commission européenne se soucie de la sécurité de tous les citoyens européens. Afin de prévenir les attentats terroristes et l’entrée massive des migrants, l’UE a décidé de mettre en place un système de contrôle d’identité nommé ETIAS. Ce dispositif sera opérationnel d’ici à 2020. Les voyageurs doivent bien s’informer sur cette mesure dès à présent.

L’essentiel sur le système ETIAS

Le visa europe ETIAS (European Travel Information and Authorization System) s’inspire beaucoup de l’ESTA américain. Il sert à vérifier l’identité des touristes avant leur départ. Ainsi, les autorités compétentes peuvent refuser l’entrée des personnes suspectes.

Ce dispositif vise avant tout à renforcer la sécurité du territoire européen. Il  y a lieu de signaler que les ressortissants de 70 pays peuvent actuellement accéder à l’UE sans visa d’entrée. Il est donc important de contrôler ces voyageurs afin d’écarter les risques d’attentats terroristes. Le système ETIAS a été conçu à cet effet et permettra de remédier aux menaces potentielles des individus inadmissibles. Il apportera également une meilleure protection contre la fraude d’identité et évitera l’arrivée massive de migrants clandestins.

Cette mesure est aussi nécessaire afin de faciliter le déplacement des citoyens britanniques. Beaucoup de ressortissants du Royaume-Uni voyagent fréquemment en Europe. Grâce à un visa ETIAS, ils pourront circuler facilement au sein de l’espace Schengen après le Brexit.

Demander un visa ETIAS : les étapes à suivre

Ce système préconise une demande ETIAS automatisée. Pour ce faire, les intéressés doivent consulter un site dédié à cet effet.Ils devront fournir certaines précisions sur leur identité ainsi que sur les motifs du déplacement. Ceci étant fait, il faudra débourser une certaine somme à titre de frais de dossier. Une fois la soumission a été envoyée, une réponse sera remise par courriel après 72 heures au plus tard.

Bien que ce dispositif  ne soit mis en place qu’en 2020, on connait déjà les points à ne pas négliger pour augmenter ses chances d’obtenir le visa Etias. En se référant au fonctionnement de l’ESTA qui est un système similaire, il est surtout crucial de vérifier qu’aucune erreur de saisie n’a été commise. Chaque information fournie doit correspondre à celles inscrites sur le passeport. Toute incohérence se soldera par une interdiction de séjour.